Quel bilan pour les exportations en 2021 ?

bilan 2021 import export
 

Dans quels secteurs les exportateurs français de biens ont-ils perdu le plus de parts de marché à l’international ?

 
Depuis ces 20 dernières années, la France à perdu 1.7 points de part de marché sur l’export de biens. En comparaison, l’Allemagne à perdu 1.3 points et l’Italie 1.1 points. Ce constat met en évidence que les pays Européens exportent mal leur production, ou peut être aussi qu’ils produisent moins qu’il y a vingt ans.
 
Les principaux secteurs atteint sont : L’aéronautique, le secteur pharmaceutique, les transports, et les machines & Equipements.
 
Pour autant des opportunités demeurent en Allemagne, aux Etats-unis ou en Belgique.

Les secteurs du transport, de l’agroalimentaire ou Pharmaceutiques restent les meilleures opportunités pour les entreprises Francaises.

Des importations trop nombreuses

 
Cette année les importations ont progressé à un rythme soutenu avoisinant parfois une hausse de 1 Milliard d’euros dans les mois les plus défavorables comme celui de Novembre 2021. Avec un déficit commercial record cette année, aggravé par par la flambée des prix et la crise sanitaire, les marchés export continuent d’offrir des opportunités d’affaires pour les entreprises françaises.
 

Les semences : le bon exemple d’exportation

 
Exemple de réussite, la France est championne du monde des exportations de semences et de céréales. La balance commerciale est de 556 millions d’euros avec un total exporté de 712 millions ! On aimerait bien que cette réussite soit transposable dans d’autres secteurs mais c’est malheureusement un phénomène de niche.
 

Les exportations d’armes atteignent un niveau record

 
Si la France à subit un affront avec la perte du contrat du siècle concernant le sous marin nucléaire qu’elle devait livrer à l’Australie. D’autres contrats eux ont bien été validés, et les ventes d’armes Francaises à l’export sont nettement à la hausse en 2021. Les commandes à l’export permettent d’amortir les coûts de développement et de recherche mais aussi de faire tourner les chaînes de productions sur des séries beaucoup plus grandes.
 
L’augmentation s’explique par un contrat record de 80 rafales par les Emirats arabes unis, ainsi que de 12 hélicoptères Caracal. Le secteur naval est lui aussi un gros contributeur et Naval Group espère vendre des frégates de combat à l’armée Grecque. Enfin le secteur terrestre est le plus modeste malgré la vente et la livraison prévue de 52 canons d’artillerie à l république Tchèque.