Selon les dernières données de la Banque Mondiale en 2024, le volume des exportations françaises a connu une hausse significative de 7,2% par rapport à l’année précédente. Cette croissance, bien que remarquable, n’est pas le fruit du hasard. Elle est le résultat d’une politique volontariste de soutien à l’export, mise en place par les pouvoirs publics et les organismes privés. Ces derniers ont déployé une panoplie d’aides financières et de dispositifs d’accompagnement pour encourager les entreprises françaises à se lancer à l’international. Mais quels sont ces mécanismes ? Comment fonctionnent-ils ? Et surtout, comment en bénéficier ? Retour sur ces dispositifs de soutien à l’export qui ont su dynamiser l’économie française.

Aides financières pour l’exportation

Les entreprises désireuses de se développer à l’international peuvent bénéficier de plusieurs aides financières. Le prêt de développement export est une solution idéale pour financer la croissance à l’international. Il offre des montants entre 30 000 et 3 000 000 d’euros, avec un remboursement étalé sur 7 ans et la possibilité d’un différé de 2 ans. Aucune caution personnelle n’est exigée.

Le crédit d’impôt export est un autre allié précieux pour les PME. Il permet de bénéficier d’un crédit d’impôt équivalent à 50% des dépenses éligibles engagées pour la prospection commerciale à l’international. Le montant du crédit d’impôt est plafonné à 40 000 euros par an.

  Comment préparer un envoi pour le groupage maritime ?

l’assurance prospection COFACE offre une protection contre les risques d’échec lors du développement à l’international. Cette assurance couvre jusqu’à 75% des dépenses de prospection et peut indemniser jusqu’à 80% en fonction de la taille de l’entreprise.

Team France export et CCI Paris

La Team France export est une véritable alliée des entreprises souhaitant conquérir de nouveaux horizons. Elle met à disposition une panoplie de solutions de financement pour soutenir leur développement à l’international. Parmi ces solutions, citons l’assurance prospection, le prêt croissance international, le crédit export, l’assurance change, l’assurance-crédit, et la garantie de projet à l’international.

Les programmes de financements régionaux TP’up et Pm’up offrent également des opportunités de financement pour les entreprises ambitieuses qui souhaitent se développer à l’international. Pour faciliter la recherche des aides et sources de financement adaptées à chaque projet, les conseillers de la CCI sont disponibles et prêts à apporter leur expertise.

La CCI Paris propose une masse de services et accompagne les entreprises dans leur quête de financement. Il faut bien préparer son projet d’exportation afin d’en garantir la réussite.

Financements et exportation en France

Pour réussir dans l’export, il est primordial de bien prévoir les financements nécessaires en fonction de votre stratégie. Il existe une masse de dispositifs de financement qui peuvent aider à réduire les coûts, à optimiser la trésorerie et à minimiser les risques.

  Rolls rapides : optimisez votre logistique à moindre coût
📊 Année 💰 Déficit commercial 💵 Nombre d’entreprises exportatrices
2003 Creusement du déficit Augmentation du nombre d’entreprises
2021 84,7 milliards d’euros Record depuis 2003
2022 144 000 entreprises

La France a connu un creusement de son déficit commercial depuis 2003, atteignant la somme de 84,7 milliards d’euros en 2021. Il y a des raisons d’être optimiste, notamment grâce à l’augmentation du nombre d’entreprises exportatrices en France, qui a atteint un niveau record de 144 000 en 2022, le plus élevé depuis 2003.

la balance des services affiche un excédent remarquable de plus de 50 milliards d’euros.

Subventions et soutiens pour l’expansion internationale

Outre les prêts et crédits, les entreprises cherchant à s’étendre sur le marché mondial peuvent également bénéficier de diverses subventions et soutiens. Ces aides peuvent prendre la forme de subventions directes, de programmes de formation, de conseils en matière de stratégie d’exportation ou même d’aide à la recherche de partenaires commerciaux à l’étranger.

Par exemple, le programme d’aide à l’exportation de la BPI (Banque Publique d’Investissement) offre aux entreprises une aide financière pour la réalisation d’études de marché, la participation à des salons internationaux ou l’embauche de personnel spécialisé dans l’exportation. De même, le dispositif Chèque Relance Export permet aux PME et ETI de bénéficier d’une aide financière pour leurs projets d’exportation.

  Transport en citerne pulvérulente : que faut-il retenir ?

certaines régions proposent également des aides spécifiques pour l’exportation. Par exemple, la région Île-de-France offre le Pass Export, une aide financière destinée à soutenir les PME dans leur développement à l’international. Il est donc essentiel pour les entreprises de se renseigner sur les différentes aides disponibles en fonction de leur localisation et de leur secteur d’activité.

Les aides et financement à l’export : comment les utiliser ?