Dans le monde agricole, l’exportation de matériel est une activité en plein essor. Selon les données de l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE), les exportations françaises de matériel agricole ont augmenté de 12% en 2022, malgré le contexte économique difficile. Un dynamisme qui ouvre des opportunités pour les producteurs français, mais qui soulève aussi une question fondamentale : où trouver un acheteur pour ce matériel destiné à l’export ? Entre les marchés émergents, les plateformes en ligne et les réseaux traditionnels, les options sont nombreuses et parfois déroutantes. Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons mené notre enquête sur les meilleures stratégies pour trouver un acheteur de matériel agricole pour l’export.

Comment trouver un acheteur pour votre matériel agricole à exporter ?

Si vous cherchez un acheteur pour votre matériel agricole en vue de l’export, France Agri Export est parfaitement adapté. Spécialisée dans la vente et l’achat de matériel agricole d’occasion, cette entreprise vous propose un service d’intermédiation simple et rapide pour faciliter vos échanges commerciaux.

Peut importe si vous êtes un agriculteur français à la recherche d’un équipement d’occasion ou que vous souhaitiez exporter votre matériel, France Agri Export répondra à vos besoins. Ils vous permettent de passer des annonces pour vendre ou acheter du matériel agricole d’occasion. Et leur gamme est vaste, allant des tracteurs aux moissonneuses, en passant par les presses, les outils du sol, les semoirs, les télescopiques, les épandeurs, les pulvérisateurs et les remorques agricoles.

  L'exportation des déchets plastiques réglementée

Agripelle spécialiste de l’achat de matériel agricole

Chez Agripelle, nous avons l’expertise nécessaire pour vous aider dans cette démarche. Nos MASSEY FERGUSON 2680, 690 et 675 sont très prisés au Pérou, où ils sont très demandés. Ils sont également ouverts à l’exportation vers d’autres pays frontaliers. De plus, ils disposent de leur propre camion, ce qui permet de livrer les clients dans toute la France et les pays voisins.

Vous pouvez donc compter sur eux pour assurer la livraison de leur matériel. Ils travaillent également en partenariat avec différents organismes pour vous proposer des solutions de financement avantageuses. De nombreux clients ont déjà bénéficié de subventions départementales ou régionales pour l’achat de leur matériel agricole.

Quels sont les tracteurs agricoles d’occasion les plus vendus en export ?

Si vous êtes à la recherche d’un acheteur pour exporter du matériel agricole, voici les tracteurs agricoles d’occasion les plus côtés pour l’export.

Ces tracteurs agricoles d’occasion sont classés selon différents critères tels que la catégorie, le type, la marque, l’année, le nombre d’années d’utilisation, le nombre d’heures de fonctionnement, la puissance en chevaux, les équipements, la largeur de semis, la région et leur disponibilité pour les agriculteurs, l’exportation et les particuliers.

  • Case IH Magnum 7120 de l’année 1990 en Champagne-Ardenne
  • Ford 8340 avec chargeur de l’année 1997 en Auvergne
  • Case IH CS 150 avec chargeur de l’année 2002 en Pays de la Loire
  • Massey Ferguson 3065 avec chargeur de l’année 1989 en Languedoc-Roussillon
  • Claas Challenger 45 de l’année 2001 en Centre
  • Renault Ares 630 RZ de l’année 2003 en Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • New Holland M100 DT de l’année 1998 en Bretagne
  • Deutz Fahr 5506 avec chargeur de l’année 1969 en Aquitaine
  • Ford 6700 de l’année 1979 en Midi-Pyrénées
  • Ford 6640 de l’année 1995 en Poitou-Charentes
  • Mc Cormick TTX 190 Xtra Speed de l’année 2013 en Pays de la Loire
  • Same Jaguar 95 de l’année 1981 en Aquitaine
  • Fiat Winner F100 DT de l’année 1992 en Haute-Normandie
  • Zetor Forterra 106.41 de l’année 2008 en Champagne-Ardenne
  • Massey Ferguson 6480 de l’année 2005 en Haute-Normandie
  • Deutz Fahr DX 6.05 de l’année 1989 en Bourgogne
  Le permis cariste : la formation indispensable en logistique

Explorer les marchés internationaux pour l’exportation de matériel agricole

En plus de France Agri Export et Agripelle, il existe d’autres plateformes et marchés internationaux qui peuvent faciliter la vente de votre matériel agricole à l’étranger. Ces plateformes, comme Mascus ou Agriaffaires, offrent une visibilité mondiale à vos produits, augmentant ainsi vos chances de trouver un acheteur.

Ces sites sont particulièrement populaires en Europe de l’Est, en Afrique et en Amérique du Sud, où la demande de matériel agricole d’occasion est élevée.

Par ailleurs, les salons et les expositions agricoles internationaux sont d’excellentes occasions de rencontrer des acheteurs potentiels. Des événements tels que le Salon International de l’Agriculture à Paris ou l’Agritechnica en Allemagne attirent des visiteurs du monde entier, intéressés par les dernières innovations et les équipements agricoles d’occasion.

Enfin, n’oubliez pas que les chambres de commerce et d’industrie locales et régionales peuvent également vous aider à trouver des acheteurs à l’étranger. Elles disposent souvent d’un réseau international et peuvent vous mettre en relation avec des entreprises étrangères à la recherche de matériel agricole.

Comment devenir un exportateur de produits agricoles

Expérience de Paul de Bordeaux : « Méfiez-vous des arnaques lors de l’achat de matériel agricole »

En tant qu’agriculteur à Bordeaux, j’ai eu une expérience malheureuse lors de l’achat d’un tracteur sur un site d’annonces en ligne. Le vendeur, prétendant être basé à Brest, m’a demandé d’effectuer le paiement par mandat via un service de transfert d’argent bien connu. Malgré la remise du code de question/réponse pour le mandat, le tracteur n’est jamais arrivé et le vendeur a réussi à encaisser le mandat.

  Quel bilan pour les exportations en 2021 ?

Par la suite, j’ai découvert que le même tracteur était à nouveau à vendre sur le même site. Cela m’a fait réaliser qu’il y avait probablement une complicité au sein du service de transfert d’argent, surtout dans les pays vers lesquels on envoie l’argent. J’ai également remarqué que certaines personnes demandaient des frais de dossier et de transport pour des biens similaires, ce qui est généralement un signe d’arnaque.

Mon conseil pour ceux qui cherchent à acheter du matériel agricole pour l’export est de se méfier des vendeurs qui vous contactent en anglais ou dans un mauvais français, et surtout si le bien est à l’étranger et que vous devez payer uniquement les frais de port.